Healshape, l’espoir de la start-up lyonnaise pour les femmes atteintes du cancer de sein

healshape lyon

Après mastectomie, la reconstruction mammaire fait partie des options afin que la patiente se réconcilie avec sa féminité. Grâce à la science et les recherches, des résultats voient le jour. Pour preuve, la start-up lyonnaise Healshape met au point un processus d’impression en 3D des seins grâce à des cellules de la patiente.

Le challenge de Healshape

Healshape est une start-up lyonnaise créée par Sophie Brac de la Perrière et cinq autres associés dans le domaine depuis plusieurs années. Cette association permettra donc de mêler ancienneté et expérience avec la nouveauté que représente Healshape. 

L’objectif de la start-up est de reconstituer de façon chirurgicale, par impression 3D, le sein mutilé grâce à des souches de cellules mammaires. Avec ce procédé, l’entreprise espère que plus de femmes pourront sauter le pas et aller vers une reconstruction mammaire. Dans 3 ans healshape, espère procéder à une première étude clinique sur 300 patientes.

En quoi consiste le processus de reconstruction mammaire de healshape ?

Avant la mastectomie, les cellules des tissus sains sont prélevées sur la patiente. Il s’agira de tissus adipeux pour le sein et de peau pour former le mamelon. Les cellules souches sont mises en culture au laboratoire et grâce à l’impression 3D, on obtiendra la forme de sein désirée. Lors de la reconstruction, les cellules du tissu adipeux seront réimplantées sous la peau en ce qui concerne le sein et en ce qui concerne le mamelon, il sera suturé. Cette reconstruction aura pour but de mettre en place des seins provenant des propres cellules de la patiente. Les tissus détruits par le cancer pourront être restaurés. Cependant, Healshape n’assure pas larestauration des nerfs ni de la fonction biologique du sein. Du point de vue esthétique, le résultat sera sans précédent. Le processus de reconstruction prendra entre un et deux mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *