Maat Pharma : levée de fonds pour la start-up lyonnaise

maat pharma

La start-up Maat Pharma vient d’effectuer une levée de fonds complémentaire de 8,7 millions d’euros. Le but est d’obtenir une licence et élargir le champ d’action de ses thérapies à d’autres types de cancer.

Maat Pharma investit dans la biotech

Maat Pharma est une startup lyonnaise spécialisée dans la biotechnologie. En janvier 2020, elle avait effectué une levée de fonds de 18 millions d’euros qui lui permettrait de poursuivre le développement et l’extension de pipeline actuel en direction d’autres facteurs oncologiques. Une levée de fonds qui avait été possible grâce à la participation d’un investisseur américain SymBiosis LLC et des investisseurs historiques Crédit Mutuel Innovation, Seventure Partners et Biocode. 

Ces fonds ont servi à achever l’essai clinique qui évalue l’efficacité du principal produit de la société : le MaT013. Ce produit est administré aux patients souffrant de maladie aiguë du greffon contre l’hôte. Les fonds permettront à la firme d’accélérer le développement du MaaT033, une formulation du MaaT013 sous forme de capsule. 

Cette levée de fonds complémentaires de 8,7 millions a été possible avec l’entrée en scène de plusieurs autres investisseurs. Parmi ceux-ci, on peut noter Bpifrance, à travers le fonds PSIM ainsi que deux fonds suisses : Celeste Management et Skyviews Life Science. 

Maat Pharma, qui a été créée en décembre 2014, a déjà effectué une levée de 37 millions d’euros de fonds propres. Elle a, par ailleurs, reçu 8 millions d’euros sous forme de subventions et de prêts bancaires.

Les travaux de la société biotechnologique sont orientés vers une symbiose du microbiome pour traiter la leucémie et la maladie du greffon contre l’hôte. Cette maladie est une complication occasionnée par une transplantation de cellules souches allogéniques.

La deuxième phase des essais cliniques de ce traitement vient de finir, et les résultats seront disponibles au début de l’année 2021. Ces essais ont été effectués dans cinq pays, y compris la France. L’étape suivante est l’enregistrement des traitements pour obtenir une licence. C’est à cela que les 25 millions collectés serviront.

Maat Pharma a aussi en projet de développer une autre technologie pour qui permettra de synthétiser le produit. Cette future invention aidera aussi à étendre les traitements aux tumeurs solides et aux cancers les plus répandusMaat Pharma est une société qui emploie une trentaine de salariés. Son dirigeant fondateur, Hervé Affagard, a été lauréat en 2016 de l’entrepreneur en santé et lauréat du concours mondial d’innovation en 2017. Il ambitionne de monter, en 2021, une usine qui permettrait d’accroître la fabrication de médicaments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.