Transformer le parc Zénith à Lyon en parc urbain sans tabac

parc Zenith lyon 3

Dans son projet d’un parc sans tabac, Lyon tente une première expérience en choisissant le parc du Zénith. Situé dans le 3e arrondissement, ce site d’essai permettra d’expérimenter le concept pendant 3 ans. 

Le Zénith : site pilote pour un parc sans tabac

Un site pilote a été ouvert récemment pour bénéficier du projet de créer un parc public sans tabac. Il s’agit du parc du Zénith qui se situe dans le 3e arrondissement de Lyon. Cette décision a été prise lors du conseil municipal du 27 janvier. Cet essai durera 3 ans. Il faut dire que la ville est toujours en quête d’amélioration de son image. Si les aires de jeu ont été les premières à profiter du concept de l’aire de jeu dans tabac, les parcs seront les prochains sur la liste, en commençant par le Zénith. Il devient ainsi une zone non-fumeurs. Suite à une étude « Impact santé » qui porte sur Lyon,  l’adjoint au maire Alain Giordano, en charge des espaces verts, a affirmé l’utilité d’appliquer des changements importants en 2 temps. 

Cela concerne la prévention de la santé publique et la protection de l’environnement. Le responsable explique « Si on habite à proximité d’un parc en plein air, si j’en crois les études menées, on économise 340 euros de dépenses de santé. Nous nous inscrivons dans cette orientation en essayant d’encourager les gens à abandonner la cigarette et à ne pas polluer le sol » en précisant que « 1 mégot, c’est 500 litres d’eau polluée et 1000 substances nocives ». L’enjeu est ainsi de taille. Après cette phase d’essai, le parc Zénith obtiendra le label « espace sans tabac »

Une série de mesures prise par la ville

Les espaces publics font l’objet de mesures en vue de la protection de l’environnement et de la santé publique. La décision d’un parc sans tabac fait partie d’une série d’actions préconisées qui sera mise en place par les autorités publiques, notamment celle de classer le Zénith comme étant un parc sans déchets. Le parc ne comporte pas de poubelle. Sur les accès de l’espace se trouvent des containers destinés à réaliser un tri sélectif. Les visiteurs doivent uniquement jeter les ordures à la sortie. Plusieurs accès sont dotés également de cendriers écomégots afin que les mégots ne soient pas jetés sur le sol. Ces résidus de cigarettes passeront par la suite par une valorisation en circuit court. Enfin, la capitale des Gaules a déjà appliqué une action interdisant le traitement phyto pour l’entretien des parcs. Lyon poursuit des efforts déjà entrepris depuis 2015. Dans les aires de jeux situés dans les parcs, les cigarettes sont prohibées. C’est le cas au parc Clos Layat, à la Tête d’Or, au parc de Gerland, au parc du Vallon, au parc de Blandan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *