Via Terroirs à Lyon, l’outil pour la résilience alimentaire face à la crise

via terroirs lyon

Dans le but de limiter la propagation de la pandémie du coronavirus, plusieurs mesures ont été prises, dont la fermeture des marchés et le confinement. De ce fait, les consommateurs ont opté pour les circuits courts, vu qu’il n’y a plus d’autres endroits pour s’approvisionner. C’est alors ce nouveau besoin d’achat direct qui a permis de renforcer l’utilité de la plateforme numérique Via terroirs.

Que savoir à propos de ce circuit-court ?

Assurer la mise en relation entre restaurateurs et producteurs, tel est le premier objectif de ce circuit-court. Développé à Lyon depuis 2015, cet outil ne cesse de faire le bonheur de nombreux Lyonnais. 

Aujourd’hui, c’est une plateforme qui connaît un essor considérable, surtout après la fermeture des marchés. En effet, l’arrêt des centrales d’achat a conduit les preneurs à s’intéresser directement aux producteurs.

Ainsi, on assiste à une collaboration plus marquée entre les restaurateurs et les exploitants. D’ailleurs, les ingénieurs à la tête de Via Terroirs, Olivier Michel et Baudouin Niogret, ont affirmé que cette nouvelle réalité pourrait favoriser une révolution de l’économie locale. 

Pour eux, il s’agit d’un excellent moyen pour permettre aux producteurs lyonnais d’être plus responsables et de faire évoluer leurs activités. Parallèlement, les restaurateurs, eux, auront l’opportunité d’investir davantage dans le goût et la transparence dans le but d’attirer plus de clients

Via Terroirs, une plateforme lyonnaise disponible dans les autres régions

La plateforme d’hyper-proximité développée à Lyon connaît, depuis deux ans, un développement dans d’autres régions. Ainsi, ce ne sera plus un outil disponible uniquement pour les ressortissants de Lyon.

Grâce à ce développement, les habitants d’autres villes peuvent profiter de Via Terroirs. Ainsi, depuis quelque temps, Lorient agglomération a décidé de booster son marché grâce à cet outil lyonnais. 

Par ailleurs, en mi-mai, c’est le tour de l’Allier, dans le Pays de Lapalisse, d’emboîter les pas à Lorient Agglomération. De la même manière, la plateforme sert également de canal de développement de la culture durable de légumineuse dans la Métropole de Lyon. C’est surtout au profit de la restauration dans le cadre du projet ARC que cet allongement a lieu. Bref, tous ces exemples prouvent à quel point Via Terroirs est décidé à s’ouvrir à d’autres régions à part Lyon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *