La Start-up Zelup de Lyon crée une lance à incendie économique en eau

zelup-lyon

On se souvient encore du pistolet à haute intensité créé il y a 3 ans par la start-up lyonnaise Zelup. Nommé « dysphasique », il est conçu pour être utilisé par les particuliers et les industries. Thomas Issler et son équipe ont décidé d’utiliser le même concept pour mettre sur le marché un nouveau produit. Il s’agit d’une lance à incendie destinée aux sapeurs-pompiers. La particularité de celle-ci, c’est qu’elle consomme peu d’eau.

zelup lyon

Une solution pour faire face aux canicules

La nouvelle lance de la start-up Zelup vient apporter des solutions à deux grands problèmes. Il s’agit de la multiplication des cas d’incendies enregistrés ces dernières années et de la sécheresse qui sévit actuellement. Son utilisation ne nécessite pas beaucoup d’eau, et elle est efficace pour éteindre les feux. De plus, elle est moins lourde et donc peut être transportée plus facilement.

Thomas Issler et son équipe veulent procéder à la vente officielle de ce produit quelques mois avant l’été. Ceci, pour limiter les dégâts de la sécheresse. Pour s’assurer de la fiabilité de cette lance à incendie, plusieurs tests ont été effectués avec les sapeurs-pompiers de la ville de Paris. L’objectif de cette collaboration est de permettre à tous les hommes du feu de faire usage de cette lance d’ici 2024. 

Brevet et levé de fonds

Le start-up Zelup travaille avec ses brevets et celui de la BSPP pour proposer des solutions innovantes. Le principe de la lance est qu’elle déclenche un brouillard d’eau contenant de l’eau et de l’air comprimé. Ils sont projetés avec une forte turbulence. Cela permet d’obtenir de minuscules gouttelettes capables de jaillir avec une grande puissance. D’après les tests, la consommation en eau de ces lances est 8 fois moins élevée que celles des lances classiques. Au cours du Salon Euro-Satory, cette lance a émerveillé plusieurs personnes, et les différents médias en ont parlé. Aujourd’hui, le nombre de commandes augmente un peu plus chaque jour.

zelup

Pour satisfaire la demande, la société envisage de procéder à de nouvelles embauches pour redynamiser sa ligne d’assemblage. Une collecte de fonds a aussi été organisée il y a quelques semaines et près de 2 millions ont été mobilisés. La mobilisation a eu lieu dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et auprès de la GGA. Dans les jours à venir, d’autres collectes de fonds auront lieu pour satisfaire les autres pompiers, notamment ceux de la ville de Paris et de Lyon. En attendant de satisfaire la demande actuelle, la start-up continue d’exporter ses pistolets nettoyants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.