Portrait de 6 start-up de Lyon avec de belles perspectives pour 2019

entrepreneur lyon

MEERSENS : Sur le point d’enrichir son application d’un boîtier connecté

La start-up MEERSENS a pour objectif d’aider ses utilisateurs à gérer leur santé et celle de leur entourage. Celle-ci avait lancé une application sur smartphone le 10 décembre 2018 et est sur le point de passer à la vitesse supérieure. Scan de produits alimentaires, personnalisation du profil, échanges avec une communauté, les ambitions sont grandes pour cette entreprise lyonnaise.

Le boîtier connecté qui s’appellera Mbox, sera disponible à partir de janvier et permettra d’obtenir des mesures très précises sur les risques que souhaitera évaluer l’utilisateur.

RINCKS MANUFACTURE : l’agenda arrive !

Nous connaissons pour le moment le magnifique petit carnet marqueté avec de la couture à la grecque. Cette reliure luxueuse à l’ancienne nous est proposée par 2 jeunes lyonnaises désormais installées à Oullins.

Pour 2019, elles nous proposent un produit proche, mais à l’utilisation différente : un agenda ! Sa particularité : celui-ci sera recouvert de pierre naturelle et déclinable en deux formats.

FABULABOX : L’appel du large

Start-up créée en 2016 par la créatrice Alexandre Morge-Rochette, Fabulabox propose des décors modulables prenant la forme de jeux de construction. Complètement évolutifs, fabriqués en France et à vocation durable, le concept a séduit 25 boutiques indépendantes sur la France entière.

Fort d’un récent partenariat avec Picwic, le prochain objectif d’Alexandra est l’étranger avec ses projets de villes à construire comme la capitale lumière Paris ou encore Kyoto au Japon.

METROPOLIS : Lancement prévu pour le 20 janvier

Metropolis, comme son nom l’indique est un jeu vidéo orienté sur le bâtiment et l’habitat.

Jeu de stratégie mélangeant les mécaniques du célèbre Monopoly ou encore de Risk, le but est simple : acheter des bâtiments et gagner le plus d’argent possible pour tenter de devenir le maire de Lyon.

Disponible sur smartphone le 20 janvier 2019 en bêta test pour 1500 privilégiés.

LUDOCARE : Le copain des moments difficiles

Comment aider les enfants atteints de maladies chroniques à prendre leurs traitements ? Telle est la problématique de Ludocare. La start-up lyonnaise s’attaque, après l’asthme, à la mucoviscidose. Le robot Joe qui aide les enfants souffrants de troubles respiratoires sera assisté par son cousin Léo pour le premier trimestre 2019.

POPOTTE DUCK : L’assistant de cuisine connecté

La fabrique à popotte lance un nouvel objet connecté pour le moins insolite : popotte duck. Prenant la forme d’un canard, popotte duck est en réalité un assistant connecté intelligent commis de cuisine pour toute la famille.

Les premiers modèles seront livrés en juin pour les personnes ayant pris part au financement participatif.

Outre les concepts brillants et novateurs qui font leurs succès, les start-up ont également besoin de capitaliser sur une forte visibilité pour faire décoller leur business. C’est souvent par le canal digital que passe la communication de ces jeunes structures, en effet il offre à moindre coût des audiences larges et qualifiées. Cependant, le marketing digital n’est pas toujours la priorité de ces jeunes structures qui ont beaucoup à faire.

Consultant en webmarketing et spécialiste de la visibilité sur le web, Léo Marchal aide les start-up à communiquer en tenant rigueur des problématiques qui leur sont propres. Pour de la publicité digitale, du référencement ou encore la création de site internet performants, n’hésiter pas à bien vous entourer pour mettre les chances de votre côté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *