Réactualisation du climat entrepreneurial à Lyon

lyon

En 2020, la pandémie de la covid-19 a mis en difficulté toute l’économie mondiale. Si cette crise a découragé bon nombre d’entrepreneurs, elle n’a fait que galvaniser les start-ups lyonnaises. Plus déterminées que jamais, celles-ci ont su s’adapter pour redéfinir des modèles qui cadrent avec ce contexte sanitaire. Une telle réactualisation du climat entrepreneurial lyonnais est perceptible dans plusieurs domaines et structures.

Une vitalité à toute épreuve

Bien que l’économie mondiale ait été en situation de faiblesse, l’économie lyonnaise a su faire preuve d’une résilience qui force l’admiration. Reconnue comme la deuxième région innovante de la France, Auvergne-Rhône-Alpes est désormais considérée comme la « terre des entrepreneurs ». Cette prouesse est, en partie, due à la créativité des jeunes pousses lyonnaises.

Des branches émergentes mises en avant

Pendant la crise sanitaire, plusieurs entrepreneurs se sont lancés dans la valorisation des branches émergentes de la ville de Lyon. C’est de cette manière que la filière du chanvre a connu du succès dans la métropole. Avec sa start-up CBD Dundees, Maxence Gotte propose une livraison rapide de divers produits fabriqués à base de CBD. Malgré les contraintes juridiques, elle persiste et maintient son ascension. Grâce à la qualité des produits fournis, cette start-up devient peu à peu une référence dans le domaine des cafés de CBD.

Une redéfinition de la mobilité urbaine

Au plan mondial, Lyon est désignée comme la douzième ville la plus sujette aux embouteillages. Au niveau national, le rapport d’Indrix la met à la deuxième place. Comme on peut s’y attendre, un tel degré d’embouteillage a des répercussions négatives sur la qualité de l’air.

Pour y faire face, les populations militent pour une réinvention du transport futur. Y voyant une grande opportunité, les acteurs lyonnais ont conçu d’autres alternatives vers une mobilité plus électrique. C’est ainsi que la start-up lyonnaise Pie Technologie propose des moyens de transport plus durables : vélos électriques, trottinettes électriques, monoroues…

Une restauration en pleine révolution

Au plus grand bonheur des amoureux de la cuisine, la crise a entraîné une généralisation des dark kitchens dans la ville de Lyon. En partie, cette tendance est due à la fermeture des lieux de restauration et aux restrictions sanitaires. Basées sur le concept de la « cuisine sans salles », les dark kitchens ont connu un succès fulgurant grâce à la livraison à domicile. Un tel engouement est d’autant plus perceptible sur les sites de livraison comme UberEsts et Deliveroo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.