Rachat du petit ballon par la société lyonnaise COGIP

Après une aventure de start-up soldée par un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros et 135 000 abonnés, Petit Ballon entre dans une phase de maturité. C’est alors que le groupe COGIP, fort de ses 1100 salariés, décide de prendre une part majoritaire du capital de la société parisienne. Le groupe lyonnais a pour ambition de faire équipe avec le spécialiste de la vente en ligne de vins.

Une mission ambitieuse

Mis sur pied à Paris, Petit Ballon s’est attelé, pendant 10 ans, à sa mission de révolutionner le monde du vin. L’objectif était d’aider le consommateur à faire, au quotidien, un meilleur choix de vin. Cette aide apportée aux consommateurs de vin se faisait à travers une plateforme internet intuitive. Le consommateur devait faire trois abonnements mensuels et profiter d’une classification du vin par goût. Bien évidemment, tout ceci se faisait sous un ton totalement ludique et décomplexé.

Entre 2017 et 2020, Petit Ballon rejoint un géant de l’univers du e-commerce français : Veepee. Cette opportunité permit à la start-up française d’accroître son chiffre d’affaires et de s’imposer comme le leader de l’abonnement du vin. Résultat des courses : 20 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020 contre 8 millions en 2017, 1,5 million de bouteilles vendues et 135 000 abonnées.

La start-up passe désormais à une autre étape. COGIP la prend sous son aile.

Un actionnaire majoritaire de référence

Créée en 1998 et dirigée actuellement par Jean Alexandre Manchès, la COGIP, nouvelle actionnaire majoritaire de la start-up parisienne, est un groupe lyonnais qui regroupe en son sein plusieurs sociétés. Celles-ci interviennent en particulier dans les transports et logistiques, mais aussi dans l’élaboration et la distribution de vin. Elles sont également dans le domaine de la restauration. COGIP, c’est 250 millions de chiffre d’affaires annuel et 1 100 employés. Ce partenariat permettra à Petit Ballon d’approfondir son expérience client. 

Plusieurs références de vins

La start-up française compte bien continuer son développement en s’appuyant sur les différents domaines d’expertise de COGIP. Cela favoriserait le développement dans toute l’Europe de son offre de vente en ligne de vin. Son offre pourra aussi être à destination non seulement du grand public, mais aussi à destination des professionnels.

Plus de 900 références de vins, spiritueux et champagnes sont proposées par Petit ballon. Les bouteilles proposées sont d’origine française et internationale. Elles sont sélectionnées par les soins du maître sommelier de la maison, Jean-Michel Deluc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.